Retour au menu

 

 

écrits de Gérald Ligonnet

 

Retour au menu

Marre de Celle-Là

L'édition

Comme pour mes deux précédents ouvrages, je possède une version paginée de Marre de Celle Là, mais contrairement à ces derniers, où j'avais osé envoyer un exemplaire physique de l'ouvrage à quelques maisons d'édition, j'ai pour celui-ci envoyé un exemplaire logique à l'une d'entre elles sur le web. Après un mois, cette dernière m'a répondu, me faisant comprendre son intérêt pour l'ouvrage. Elle m'envoya ces textes suivants qui font office de résumé et de critique :

 

" Marre de celle là "

Résumé : Une rencontre hasardeuse, un regard échangé, un prétexte pour entrer en contact… Et voilà que l’Amour, aussi foudroyant qu’inattendu, s’empare de ces deux cœurs pas préparés à un tel chamboulement. Tout ne devient alors qu’exacerbation. Bonheur exacerbé, désir exacerbé, attente exacerbée, désespoir exacerbé… L’Amour dans toute sa dimension atemporelle, anonyme et passionnée.

 

Critique : Trois perspectives, trois narrateurs, trois points de vue. Telle est la liberté conférant au romancier le pouvoir de s’approcher au plus près de l’inexplicable. Un récit partagé entre lui, elle, et un narrateur omniscient. Des mots, des phrases reflétant intensément les fluctuations de sentiments incontrôlables. On en perd la notion du temps tout comme celle de l’espace, qui deviennent tellement secondaires. On se noie dans cette effervescence continue, dans ce bouillonnement intérieur qui désoriente les personnages. C’est vibrant d’authenticité.

 

Le fait est incontestable qu'ils ont lu le livre, et la critique qu'ils en font m'a profondément touché, preuve tout du moins que j'ai pu me faire comprendre. Malheureusement, faute de moyen financier, je n'ai pu répondre à cet intérêt. Mais ils ont lu le livre, et cela m'a profondément touché.

Néanmoins, je me dois de ne point oublier la phrase de Michel Serres, le Livre des Fondations :

« Exemple. Écris un livre beau, écris un livre laid, un livre vrai ou faux, long ou court, qui t’aura demandé mille aubes d’attention et de ferveur, ou trente minutes de bavardage, qu’importe à celui qui le vend, au critique impuissant qui en parle sans le lire, puisque leur jeu est d’argent ou de vent. »

Et les milles aubes d'attention, je sais ce que c'est ! mais ils ont lu le livre.....

C'est en 2011 que je mets en ligne le livre au format PDF de façon gratuite. Et c'est en 2016 que je créé une version Epub pour une meilleur experience lecture avec liseuse et autres tablettes. Dans la même année, je mets en vente l'ouvrage pour un prix de 7 euros chez différents marchands tel que Amazone, Kobo ou Lulu afin que ceux qui veulent m'accompagner puissent le faire. Vous trouverez les différents liens dans la rubrique téléchargement. Merci, et bonne lecture.