Poèmes Français

Ma Nagazaki

Ma Nagazaki

illustration pour Marre de celle là

Elle est ma Nagasaki,
Avec un retard de trois jours qui
Parurent d’interminables années
A mes côtes contaminées.

Soit ! son impact fut moins violent
Que ce jeune môme innocent,
Mais elle sut très bien cendrer,
De son troublant regard engendré

Mon cœur et mon corps voués
A une souffrance inavouée
Qui hisseront leurs sourdes séquelles
Vers une histoire solennelle.

Ce jais fut bien moins inattendu
Que, et c’est bien entendu,
Ce premier jet insensé,
Mais il me fit clairement penser

Que ma Capitale de l’Est
Etait condamnée à cette peste
D’une atemporelle soumission
Aux plus furtives passions.

Oh ! Nagasaki… Et en un rien
Elle crucifia en mon sein,
De sa divine chaleur,
Les katagana de mon malheur.